Classe Portuaire 3ème jour


Vendredi 20 avril 2018:

La classe des CE 2 est allée découvrir le chantier naval de Keroman à Lorient .

 

 

Les compte-rendus

 

Le secret des navires

 

 




Les lignes rouges délimitent un côté solide et non solide de l'aire de carénage.

 

Le côté solide est fait avec des poteaux en béton enfoncés dans le sol.

 

Ulysse / Noa


La grande Grue de KEROMAN

On attache le bateau à des câbles. Un plongeur va sous le bateau pour les passer.

Le bateau est soulevé par des sangles.

La grue avance pour amener le bateau à sa place.


La grue peut porter 650 t, c'est l'une des plus puissantes d'Europe.

Le bateau est posé sur des cales placées sous la coque .


 

Les ouvriers sont en train de détacher les sangles qui sont sous la coque du bateau et la grue descend les sangles .

Elle est prête pour aller chercher d'autres bateaux.

 

Pierre /Titouan


Le chariot

Le chariot peut transporter des bateaux d'un endroit à l'autre du chantier. Il est télécommandé: il peut avancer, reculer, tourner.

Le bateau est rentré dans un hangar avec le chariot. Le bateau va être réparé.

Thidian



La coque d'un chalutier

Le chalutier est un bateau qui pêche au large de l’Écosse.

Il s'appelle chalutier parce que le bateau pêche au "chalut".

Le "chalut" est un grand filet que l'on déroule grâce à l'enrouleur à l'arrière. Il y a aussi deux panneaux qui écartent la gueule du chalut.

 

 

Les lignes de couleur sur la coque :

La partie marron  en bas est dans l'eau et la partie bleue n'est pas dans l'eau.

 

 

 

 

L'Anode:

Si votre bateau est en fer, il faut des anodes parce que l'eau va plus aller sur l'anode qui va davantage rouiller.

 

Baptiste / Lucile